Tierras del sud en sceneweb.fr

Les mapuches ont lutté face à un capitalisme débridé et d’une violence sans retenue. Aujourd’hui, le théâtre se saisit avec ses modestes outils. À travers cette performance-documentaire, Laida Azkona Goñi et Txalo Toloza-Fernández donnent à voir et à entendre un voyage au cœur d’un continent, d’un territoire, d’une culture avec un sens du minimalisme fabuleux. Au plateau, rien n’est spectaculaire, tout est symbolique, l’essence de la chose théâtrale s’offre généreusement à nous. Ces arpenteurs d’histoires humaines retracent l’histoire de la Patagonie, région d’Argentine, avec comme point de départ, le processus de récupération des terres ancestrales vendues aux puissances étrangères. Deuxième volet de la trilogie PACÍFICO, Tierras del Sud aborde les nouvelles formes de colonialisme et la violence qu’elles provoquent en évoquant la résistance des mapuches contre l’oppression de l’empire Benetton. Chez les mapuches, littéralement « Peuple de la terre », présents depuis des siècles, la propriété n’existe pas : l’homme appartient à la terre et non l’inverse. Ce sont des protecteurs de la nature, et résistants légendaires qui sont parvenus à stopper la conquête ibérique et à obtenir certaines garanties pour le respect de leurs droits fondamentaux.